La Liberty Bell ou « cloche de la liberté »

La Liberty Bell ou « cloche de la liberté »

La Liberty Bell (ou « cloche de la liberté ») est un symbole de l'indépendance américaine situé à Philadelphie en Pennsylvanie. Anciennement située dans le clocher de la Pennsylvania State House (aujourd'hui l'Independence Hall), la cloche fut commandée à la société londonienne Lester et Pack (aujourd'hui la Whitechapel Bell Foundry) en 1752. Elle porte l'inscription tirée du Lévitique 25:10, Proclaim LIBERTY throughout all the land unto all the inhabitants thereof (« vous proclamerez la liberté dans tout le pays pour tous ses habitants »).

La cloche fut fêlée peu après sa première utilisation à son arrivée à Philadelphie et fut réparée sans succès par deux artisans locaux John Pass et John Stow dont les noms figurent sur la cloche. La Liberty Bell servait initialement à marquer l'ouverture des sessions parlementaires et à annoncer des rassemblements publics et des proclamations. Selon la légende, la cloche aurait retenti juste après la signature de la Déclaration d'indépendance des États-Unis le 4 juillet 1776. Cependant il n'y eut aucune annonce immédiate du vote sur l'indépendance par le Second Congrès continental et la cloche n'a donc pas pu sonner le 4 juillet 1776 ou du moins pas pour cette raison.

Des cloches sonnèrent pour la lecture de la Déclaration le 8 juillet 1776 et si aucun document contemporain n'indique si la Liberty Bell fut utilisée, la plupart des historiens considèrent qu'elle fit partie des cloches à retentir. Après la fin de la Guerre d'indépendance, elle tomba dans un relatif oubli pendant quelques années. Dans les années 1830, la cloche fut adoptée comme symbole par les sociétés abolitionnistes qui lui donnèrent son nom actuel. Elle acquit sa fêlure distinctive au début du XIXe siècle et selon une version populaire, elle craqua après avoir sonnée pour la mort du chief justice John Marshall en 1835. La cloche devint célèbre en 1847 après la parution d'un court article avançant qu'un carillonneur âgé l'aurait fait sonner le 4 juillet 1776 après avoir appris la signature de la Déclaration d'Indépendance. Même s'il est impossible que la cloche ait sonné pour cette raison, le récit fut considéré comme véridique même par les historiens.

À partir de 1885, la ville de Philadelphie, propriétaire de la cloche, autorisa son transport pour des expositions et rassemblements patriotiques dans tout le pays. La cloche attirait de larges foules partout où elle allait et de nouvelles fêlures apparurent tandis que des éclats étaient arrachés par des voleurs de souvenirs. Le dernier voyage de ce type eut lieu en 1915 et la ville refusa de nouvelles demandes. Après la Seconde Guerre mondiale, la ville céda la protection de la cloche au National Park Service même si elle conservait sa propriété.

La cloche fut utilisée comme un symbole de la liberté durant la Guerre froide et devint un lieu de manifestation populaire dans les années 1960. En 1976, elle fut déplacée dans un pavillon de verre dans le Parc national historique de l'indépendance puis dans le plus grand Liberty Bell Center à proximité de l'Independence Hall en 2003. La cloche a été représentée sur de nombreuses pièces et timbres et son nom et son image ont été largement utilisés par les entreprises.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Liberty Bell de Wikipédia en français (auteurs) Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liberty Bell de Wikipédia en français (auteurs)








Produits en relation avec cet article
0 Commentaire à "La Liberty Bell ou « cloche de la liberté »"

Écrire un commentaire

Votre Nom :


Votre Commentaire : Note: Le HTML n’est pas traduit!

Entrer le code affiché dans la boîte ci-dessous :



twitter-image

facebook-image

rss-feed-image

image-logo-satisfaction

image-shipping

image-contact

picture-share-save

-- © Les Bricolles de Cleo 2006 - 2019 --